Les ETF Bitcoin stimulent les investissements TradFi : président de Binance France

L’approbation des fonds négociés en bourse (ETF) Bitcoin au comptant aux États-Unis a créé un véhicule indispensable pour le flux de capitaux de la finance traditionnelle (TradFi).

Les ETF Bitcoin au comptant aux États-Unis sont les premiers véhicules permettant aux institutions d’investir facilement dans le Bitcoin, selon David Prinçay, président de Binance France.

Dans une interview exclusive accordée à Cointelegraph, Prinçay a déclaré :

“Avant [les ETF], les institutions avaient une excuse : nous voulons exposer nos investisseurs particuliers au Bitcoin mais nous ne savons pas comment, quels produits utiliser et il n’y a pas assez de confiance, etc. L’arrivée des ETF a créé un véhicule permettant aux institutions d’intégrer ces types de produits dans les offres traditionnelles.”

Avant l’approbation des ETF, les grandes institutions financières en Europe ne pouvaient pas investir dans le Bitcoin, ce qui a changé depuis, selon Prinçay :

“Avant, il était impossible pour une banque en France d’investir dans le Bitcoin…”

Les ETF ont fait du Bitcoin un outil de retraite

Grâce au lancement des ETF Bitcoin au comptant, le Bitcoin est de plus en plus considéré comme un actif financier pour la retraite, même par les investisseurs traditionnels.

Prinçay de Binance France a expliqué :

“Auparavant, seuls les premiers adeptes considéraient que le Bitcoin serait un outil pour leur retraite. Et maintenant, tout le monde envisage d’avoir 1 %, 2 % ou peut-être 5 % de leur plan 401(k) en Bitcoin.”

Certaines grandes institutions financières, comme Fidelity, permettent aux investisseurs d’obtenir une exposition directe aux ETF Bitcoin via leurs plans de retraite 401(k). Fidelity est également le plus grand fournisseur de plans 401(k) aux États-Unis.

De plus, ces types d’investissements apportent des capitaux à long terme qui pourraient réduire la volatilité, a ajouté Prinçay :

“Le 401(k) n’est pas une activité de trading traditionnelle comme acheter et vendre tous les jours. Ce n’est pas une activité de trading quotidienne. C’est une activité à long terme… Le Bitcoin pourrait devenir l’un des actifs préférés au sein du 401(k) en termes de sécurité.”

La plupart des détenteurs d’ETF Bitcoin sont encore des investisseurs particuliers, mais c’est une bonne nouvelle

Malgré la promesse d’attirer plus de baby-boomers vers le Bitcoin, plus de 85 % du Bitcoin sous-jacent est détenu par des investisseurs particuliers, avec seulement 10 % détenus par des fonds spéculatifs.

Cependant, cela est conforme à l’évolution naturelle des nouveaux produits de trading, car la majeure partie de l’argent mondial appartient aux investisseurs particuliers.

De plus, il ne s’agit pas des mêmes investisseurs particuliers en crypto qui détenaient auparavant du Bitcoin dans un portefeuille froid, mais inclut également les investisseurs particuliers de la finance traditionnelle, a expliqué Prinçay :

“C’est du retail, mais en même temps, ce n’est pas le retail dont nous avons l’habitude de parler. Cela signifie que l’ETF est entré dans de nombreux produits de finance traditionnelle détenus par des particuliers… Ainsi, le 401(k) est un produit de détail, mais pour avoir accès au Bitcoin à l’intérieur du 401(k), il faut que les institutions ouvrent la porte.”

Les ETF Bitcoin au comptant aux États-Unis ont absorbé 4,29 % de l’offre de Bitcoin depuis leur lancement, selon Dune.